Moi, Simon, 16 ans, homo sapiens

Edité par Hachette. Vanves (Hauts-de-Seine) - 2015

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Moi, Simon 16 ans Homo sapiens | Albertalli, Becky. Auteur

Moi, Simon 16 ans Homo sapiens

Albertalli, Becky. Auteur | Livre | Hachette romans. Vanves

Mes hauts, mes bas & mes coups de coeur en série | Albertalli, Becky. Auteur

Mes hauts, mes bas & mes coups de coeur en sé...

Albertalli, Becky. Auteur | Livre | Hachette romans. Vanves | DL 2017

J'ai une chose à vous avouer :je suis une serial crusheuse.Un vrai cœur d'artichaut. Jusqu'à maintenant, j'ai eu très exactement VINGT-SIX coups de cœur.Mais comme ils ont débouché sur très exactement ZÉRO baisers, ça ne compte p...

Moi, Simon, 16 ans, homo sapiens | Albertalli, Becky. Auteur

Moi, Simon, 16 ans, homo sapiens

Albertalli, Becky. Auteur | Livres sonores | Audiolib. Paris | 2018

Simon, 16 ans, est gay, mais personne n'est au courant. Sur l'ordinateur du lycée, il chatte avec un certain Blue dont il tombe amoureux. Il ignore sa véritable identité mais sait qu'il fréquente la même école que lui. Un jour, il...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Moi, Simon, 16 ans, homo sapiens 5/5

    Un livre sur l’homosexualité, à couper le souffle. A lire absolument avant de mourir ! :D

    par une liseuse Le 01 décembre 2018 à 12:52
  • Moi, Simon 16 ans homo sapiens 5/5

    Tout simplement époustouflant.

    par une liseuse Le 25 mars 2018 à 19:49
  • * 4/5

    Voici un roman réussi sur l'homosexualité, l'amitié, la tolérance. Simon est victime de chantage de la part d'un de ses " camarades de classe" qui menace de révéler à tous son homosexualité. L'auteure alterne les chapitres à la première personne dans lesquels nous entendons la voix de Simon, et les chapitres retranscrivant les échanges de mails entre Simon et le mystérieux Blue. Le suspens quant à l'identité de Blue reste entier jusqu'à la toute fin mais tout l'intérêt de cette histoire réside dans la description du quotidien de Simon dans sa famille et au lycée, montrant la difficulté de s'accepter soi-même avant d'être capable de se montrer aux autres tel que l'on est. Becky Albertalli n'élude pas l'homophobie même si l'entourage proche de Simon est plutôt bienveillant à son égard. "Moi Simon, 16 ans, homo sapiens" est aussi et surtout une belle histoire d'amour.

    par Aline J. Le 07 juillet 2015 à 18:01