/
4/5

3 avis

En attendant Bojangles

Edité par Finitude. Le Bouscat (Gironde) - 2016

Vérification des exemplaires disponibles ...

Effectuer une demande d'adaptation

La demande d'adaptation est soumise à une inscription préalable sous conditions au service "Accès distant aux éditions adaptées". Pour faire une demande, identifiez-vous ou faites une demande d'inscription.

Suggestions

Sélection : Le bar à livres - le 11/06/16 à la médiathèque Jean-Jacques Rousseau

Emprise | Rosset, Aurélien. Auteur

Emprise

Rosset, Aurélien. Auteur | Bandes dessinées | Akileos. Talence (Gironde) | 2015

En 1996, le petit bourg de Shelter's Lot, dans le Maine, essuie une énorme tempête tandis que le doyen de la ville rend l'âme. Peu de temps après, des disparitions inquiétantes et des actes d'une grande violence sont signalés, pui...

Ringolevio | Grogan, Emmett (1944-1978). Auteur

Ringolevio

Grogan, Emmett (1944-1978). Auteur | Romans adultes | l'Echappée. Montreuil (Seine-Saint-Denis) | 2015

Figure flamboyante des Diggers de San Francisco, Emmett Grogan raconte ses nombreuses vies : son enfance à Brooklyn, sa jeunesse de drogué, les années 1960 dans le quartier hippie de Haight Ashbury, sa découverte de l'Europe et so...

Vive la marée ! | Prudhomme, David (1969-....). Auteur

Vive la marée !

Prudhomme, David (1969-....). Auteur | Bandes dessinées | Futuropolis. Paris | 2015

Une compilation d'histoires ayant pour thématique les vacances à la mer : l'arrivée des premiers baigneurs le matin à marée basse, le départ des vacanciers, etc. ©Electre 2015

Mon neveu Jeanne : aller-retour dans le genre | Bard, Patrick (1958-....). Auteur

Mon neveu Jeanne : aller-retour dans le genre...

Bard, Patrick (1958-....). Auteur | Documentaires Adultes | Loco. Paris | 2015

Le photographe raconte l'histoire de son neveu Jean-Pierre, qu'il photographie depuis qu'il a 16 ans. En 2001, chauffeur routier et père de deux enfants, il décide de changer de sexe et de prénom. Quelques années plus tard, par am...

En attendant Bojangles | Bourdeaut, Olivier (1980-....). Auteur

En attendant Bojangles

Bourdeaut, Olivier (1980-....). Auteur | Romans adultes | Finitude. Le Bouscat (Gironde) | 2016

Un petit garçon assiste à l'amour fou qui unit ses parents, un couple fantasque. Mais un jour, les excentricités de sa mère commencent à dépasser les limites de la raison. Son père décide de l'envoyer dans une clinique psychiatriq...

West terne : splendeur et décadence du 6,9e de cavalerie ou Les nouvelles aventures du gars René | Galvin, Michel (1959-....). Auteur

West terne : splendeur et décadence du 6,9e d...

Galvin, Michel (1959-....). Auteur | Bandes dessinées | Ed. Sarbacane. Paris | 2011

Les femmes de Fort Bond ont été enlevées par des Apacheros. Les soldats du 6,9e de cavalerie sont trop couards pour voler à leur secours, et seule quelqu'uns, contraints, partent à leur recherche en territoire indien.

Dungeon quest,  1 | Daly, Joe. Illustrateur

Dungeon quest, 1

Daly, Joe. Illustrateur | Bandes dessinées | L'Association. Paris | 2009

, 1

Premier volume d'une trilogie d'aventure parodique. L'histoire s'appuie sur la culture des jeux de rôle. Les personnages principaux sont Millenium boy, Steve, Lash Penis et Nerdgirl.

Dungeon quest , Tome 1

Les années | Ernaux, Annie. Auteur

Les années

Ernaux, Annie. Auteur | Romans adultes | Gallimard. Paris | 2008

Les années, qui se sont écoulées de la fin de la Deuxième Guerre mondiale à aujourd'hui, sont revisitées par la mémoire d'une femme. Cette autobiographie impersonnelle saisit le changement ininterrompu des choses et des représenta...

Trois ombres | Pedrosa, Cyril (1971-....). Auteur

Trois ombres

Pedrosa, Cyril (1971-....). Auteur | Bandes dessinées | Delcourt. Paris | 2007

Joachim vit paisiblement à l'écart du monde avec ses parents. Un soir, victimes d'une insomnie, ils remarquent des ombres qui semblent les attendre sur la colline en face. Ces dernières apparaissent sous la forme de trois cavalier...

La Rue Cases-Nègres | Zobel, Joseph. Auteur

La Rue Cases-Nègres

Zobel, Joseph. Auteur | Romans adultes | Présence africaine. Paris | 1984

Cahier d'un retour au pays natal | Césaire, Aimé (1913-2008)

Cahier d'un retour au pays natal

Césaire, Aimé (1913-2008) | Documentaires Adultes | Présence africaine. Paris, Dakar | 1990

Préface d'André Breton à l'édition Bordas de 1947

La part de l'autre | Schmitt, Éric-Emmanuel (1960-....). Auteur

La part de l'autre

Schmitt, Éric-Emmanuel (1960-....). Auteur | Romans adultes | Albin Michel. Paris | 2001

L'auteur propose un double roman pour une double vie. D'une part, celle du jeune Hitler qui va d'errances en échecs dans les années 10 pour prendre finalement la tête de l'Allemagne et provoquer des millions de morts vingt ans plu...

Journal d'un tueur sentimental | Sepulveda, Luis (1949-....). Auteur

Journal d'un tueur sentimental

Sepulveda, Luis (1949-....). Auteur | Editions adaptées | Bibliothèque C.P.L.. Paris | 1998

Le Cercle | Eggers, Dave

Le Cercle

Eggers, Dave | Livre numérique | Editions Gallimard | 01/04/2016

Quand Mae Holland est embauchée par le Cercle, le fournisseur d’accès Internet le plus puissant du monde, elle n’en revient pas. Le Cercle, installé sur un campus californien, relie les mails personnels, les réseaux sociaux, les a...

L'adjacent : roman | Priest, Christopher (1943-....). Auteur

L'adjacent : roman

Priest, Christopher (1943-....). Auteur | Romans adultes | Denoël. Paris | 2015

En Anatolie, une infirmière anglaise, Mélanie Tarent, disparaît mystérieusement après qu'une vive lumière a été observée dans le ciel, ne laissant comme trace qu'un étrange cratère de forme triangulaire. Son époux, le photographe ...

Chargement des enrichissements...

Avis et commentaires

  • Époustouflant 5/5

    J'ai été emportée par une vague d'émotions.

    par BOUTIN, KIM-ELIA Le 16 mars 2019 à 16:33
  • Superfétatoire 2/5

    Superfétatoire. Voilà, j’ai trouvé au sein même de ce livre le mot idéal pour le qualifier. Et quel mot ! Confondant, spectaculaire, émotionnant, inaccoutumé et majestueux, n’est-ce pas ? J’en suis toute guillerette et - oserais-je l’avouer ? - je suis presque tentée de m’arrêter là. Presque. Parce que tout est dit, parce que ça veut tout dire : superflu, inutilement ajouté, qui vient en sus, de façon peu naturelle. Ça c’est la définition de superfétatoire, j’ai cherché, je ne connaissais pas. J’ai au moins appris quelque chose, tant mieux pour moi. Et c'est vraiment, c'est exactement ça. Superfétatoire tout ce qui a été dit et redit sur ce livre, superfétatoire l'écriture, une véritable orgie de paillettes et une débauche d'adjectifs, ici la rencontre est pétaradante, la cavale tonitruante, on nous sort le grand jeu niveau vocabulaire et la loufoquerie est de mise. Seulement voilà, je trouve ça indigeste d'une part et totalement artificiel d'autre part. Je n'ai rien contre l’amour fou, la rage de vivre, la folie douce (ou dure) -au contraire - mais ici, malgré le feu d'artifice permanent, il m’a manqué l'étincelle. J'aurais aimé trouver derrière cette mascarade, après la fête, au milieu d'une danse ou entre deux gin-tonic un peu de profondeur, un peu d'émotion - ou alors la véritable ivresse, celle qui donne la gueule de bois, celle qui retourne la tête et le cœur. Mais rien. Rien. Encéphalogramme plat. Je n'ai même pas besoin de prendre une citrate de betaïne (clin d'œil aux connaisseurs), une tape dans le dos, un petit rot, et je m'en vais oublier tout ça en m'en jetant un autre. De livre. Pour conclure j'ai bien envie de lâcher en soupirant un petit “’tout ça pour ça ?” Fallait-il vraiment attendre Bojangles ? Pas moi en tout cas… Je me rends bien compte au vu des autres avis - super emballés voire extatiques - que par un tour de passe-passe qui me dépasse ce roman a su jeter sa poudre de perlimpinpin sur un grand nombre de lecteurs. J'assume. Le baroque, décidément, c'est pas pour moi (et c'est pas à mon âge que je vais me refaire ;)

    par REBKA Le 27 mars 2017 à 14:50
  • Un premier roman très touchant 5/5

    Ce livre, c'est d'abord l'histoire d'une famille pas comme les autres, qui célèbre la vie avec des fêtes extravagantes, une insouciance et une fraicheur qu'on envie. C’est aussi l'histoire d'un amour qui confine à la folie, et qu’on découvre à travers les yeux encore naïfs du petit garçon, et à travers les carnets intimes du père. C’est enfin et surtout une ode à la liberté, où l’humour côtoie le désespoir au son de Mr Bojangles, une magnifique chanson de Nina Simone.

    par Elise C. Le 27 mai 2016 à 15:10