Grossir le ciel

Edité par la Manufacture de livres. Paris - 2014

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Et soudain... : histoires vraies en Limousin | Bouysse, Franck (1965-....). Auteur

Et soudain... : histoires vraies en Limousin

Bouysse, Franck (1965-....). Auteur | Consultable sur demande | Papillon rouge éditeur. Villeveyrac (Hérault) | 2012

Recueil de 25 histoires vraies hors du commun ayant pour cadre le Limousin. Ces récits, pour la plupart inconnus du grand public, mettent en scène un prêtre sauvé par un insecte, un trésor dans un champ de blé, ou encore l'arrivée...

Femmes d'exception en Limousin | Bouysse, Franck (1965-....). Auteur

Femmes d'exception en Limousin

Bouysse, Franck (1965-....). Auteur | Consultable sur demande | Papillon rouge éditeur. Villeveyrac (Hérault) | 2014

Retrace l'histoire de femmes ayant eu un destin hors du commun, avec toutes en points communs le Limousin. Parmi elles se trouvent Maryse Bastié, première pilote à traverser l'Atlantique, Suzanne Lacore, une des premières ministre...

Grossir le ciel | Bouysse, Franck

Grossir le ciel

Bouysse, Franck | Livre | La manufacture de livres. Paris

Entre Alès et Mende, au milieu des Cévennes, un lieu-dit appelé Les Doges, deux fermes éloignées de quelques centaines de mètres, de grands espaces, des montagnes, des forêts, de la neige une partie de l'année, deux hommes, un chi...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Un roman noir sur fond blanc 5/5

    Âpre. Âcre. Terreux. Taiseux. Ça, pour un résumé en quatre mots. Si on veut détailler davantage, on dira : un trou perdu où le temps semble s’être figé, deux fermes isolées dans les Cévennes, deux solitudes voisines, très peu de paroles, des non-dits, des souvenirs qui remontent au compte-goutte et tout autour, la nature, la terre et le froid. Voici donc les ingrédients de ce huis-clos neigeux. Au Doges, la vie n’est pas facile, mais au moins on est chez soi et on n’a de compte à rendre à personne, le sol rocailleux produit tout juste de quoi survivre, il n’y a pas d’argent, pas d’amour (sauf pour Mars, le chien), juste une amitié bizarre qui lie Gus et Abel, deux hommes déjà bien cabossés à qui la vie va encore jouer un tour à sa manière cruelle. Je ne vais pas trop en dire pour ne pas gâcher le suspense, car bien sûr, du suspense il y en a en veux-tu en voilà, ces pages sont remplies de tension d’un bout à l’autre et on termine sa lecture le cœur serré. Un roman noir sur fond blanc, violemment poétique, à la fois intense et d’une simplicité si difficile à atteindre. Franchement, quelle chance j’ai eu de tomber dessus par hasard, j’ai adoré cette lecture ! Je vais voir si je trouve d’autres livres de cet auteur parce que je suis tout simplement conquise.

    par Rebby Le 23 février 2016 à 15:58