Gaston Baissette (1901-1977)

Baissette.jpg


Médecin hygiéniste, Gaston Baissette est demeuré toute sa vie attaché à sa région natale.
Sa thèse de médecine sur Hippocrate a marqué les esprits au point d’être publiée chez Grasset en 1931.
Il travaille comme inspecteur dans les services d'hygiène et en favorise le développement tout au long de sa carrière professionnelle. Il a également mené des combats en faveur de l’accouchement sans douleur.
Pendant la seconde guerre mondiale il participe activement à la Resistance, en tant que médecin mais aussi par idéologie communiste.

Plusieurs de ses ouvrages évoquent particulièrement les paysages aimés. Ainsi L’Etang de l’Or (1946), Ces grappes de ma vigne (1956), Le Soleil de Maguelonne (1964), Ce pays de Montpellier (1970).

Ami d'Eluard, d’Aragon et d'Elsa Triolet on trouve des traces de leurs correspondances dans la donation que son épouse a confié à la bibliothèque, conformément au souhait de son époux, en 2011. A cette correspondance s'ajoutent des manuscrits, des tapuscrits et des éditions de son oeuvre ainsi que des photographies.