Maurice Louis (1892-1966)

mauricelouis.jpg Né à Bône (Algérie), Maurice Louis grandit et étudie à Montpellier avant de s'engager, sur les traces de son père, dans une carrière d'officier. Il participera très activement à la 1ère et 2ème guerre mondiale.
 
Après la libération, le colonel Louis se consacre à la préhistoire qu'il découvre en visitant les grottes des gorges du Gardon. Ses explorations de divers sites donnent lieu à de nombreuses publications sur le néolithique du Languedoc méditerranéen. Il est par ailleurs chargé de cours d’archéologie préhistorique à la Faculté des lettres.
 
Parallèlement, il se passionne pour le folklore et en particulier pour la danse, sous toutes ses formes et de toutes périodes, depuis les temps les plus reculés jusqu’au ballet de Cour en passant par les danses traditionnelles ou les danses macabres. Elu conseiller municipal à Montpellier en 1947, il restera adjoint au maire chargé des beaux-arts et du théâtre lyrique jusqu’en 1953.

Montpellier en 1966, environ 1000 ouvrages  consacrés pour une part à l’archéologie préhistorique et pour l’autre à la danse, au folklore et à l'histoire du costume. Ces livres ont été pratiquement tous reliés par Maurice Louis dans son atelier.